Le Texan

 

Origine :Le texan est la seule race de pigeon autosexable, c'est à dire la seule race où l'on peut différencier les mâles des femelles grâce à la couleur de leur plumage.
Dans les années 1950, Delwin V. James et Willis O. Mahaffey (Cleveland, Texas, USA) ont créé cette nouvelle race en accouplant des mâles mondains avec des femelles kings autosexables.
Le King autosexable avait été créé dans les années 40 à l'élevage de Palmetto (USA) par l'introduction du gêne responsable de l'autosexabilité, lui même mis en évidence par les travaux du Docteur Hollander dans les années 30.
C'est en 1961 que le Texan fut officiellement reconnu par la NPA (National Pigeon Association) aux USA.
Durant les années 60, les premiers texans firent leur apparition en France, introduits par des producteurs spécialisés dans le pigeon de chair car c'était bien là, au début, la destinée de cette race.
Au fil du temps, et grâce à la volonté d'éleveurs qui se passionnèrent pour ce pigeon, ainsi que suite à la création du Texan Club de France en 1981, cette race ne fit que progresser (quantitativement et qualitativement). Si les débuts en exposition furent difficiles pour le Texan, il n'est pas rare de rencontrer plusieurs dizaines de sujets lors des expositions avicoles et jusqu'à 1100 représentants lors des championnats de France.

L'autosexabilité : Celle-ci s'exprime dès la sortie de l'oeuf. Les jeunes femelles portent un anneau foncé à l'extrémité du bec et sont couvertes d'un long duvet de couleur jaune. Les mâles n'ont pas d'anneau et leur bec est très clair.

On note également une absence quasi totale de duvet. L'autosexabilité résulte de l'action du gène Faded qui signifie "délavé" et qui est lié au sexe. Les mâles qui possèdent 2 chromosomes sexuels sont donc toujours "deux fois" plus délavés que les femelles qui n'en possèdent qu'un.

Origine
Pigeon originaire des USA. Standard adopté en 1971, approuvé par la NPA (National
Pigeon Association - USA). IDS : USA
Aspect général
Pigeon trapu, au corps robuste et ferme, à la poitrine bien développée et à la
tenue inclinée. La longueur et la profondeur du sternum sont approximativement
de 9 cm, La largeur de la poitrine est supérieure à la profondeur et à la longueur,
ce qui donne un aspect « super carré ».
La longueur (de la poitrine à l’extrémité de la queue) et la hauteur sont d’environ
26,5 cm de long. Il doit donner une impression de vigueur et de bonne santé
et ne pas être sauvage. Le bec est porté à près de 2 cm en retrait d’une ligne
verticale passant par l’avant de la poitrine. C’est une race véritablement
autosexable (pure pour le facteur « faded »). Masse : jeunes de 750 g à 850 g ;
adultes de 800 g à 930 g.

Caractères raciaux
Tête    elle est petite, mais proportionnée au corps, tenue relevée et en
arrière, donnant une allure dégagée. Elle se rétrécit en forme de V
vers le bec.
Bec      de longueur moyenne.
Yeux    de perlés sablés à orangés.
Paupières   étroites, régulières et de couleur autant que possible discrète.
Cou     de grosseur moyenne, non grossier, court, conique. Il s’adapte
harmonieusement au corps. La gorge est bien découpée conférant
à l’attache à la tête la finesse et l’élégance requise.
Poitrine   très large, plus large que profonde, arrondie sur sa partie proéminente,
légèrement relevée. La ligne du dessous est droite, inclinée à 40° par
rapport au sol, parallèle à la ligne du dos.
Dos     large aux épaules, se rétrécissant fortement en direction de la queue,
incliné.
Ailes    portées sur la queue, posées à plat (éviter la forme en « bateau »),
serrées au corps, les articulations antérieures sont bien recouvertes.
Les ailes couvrent complètement le dos. On doit avoir l’impression
que le Texan va glisser dans la main quand on le tient correctement.
Queue    assez courte et bien fermée. Environ 15 cm de long, depuis l’arrière
des pattes jusqu’à son extrémité. La largeur doit se rapprocher le plus
possible de celle d’une plume. Elle est portée horizontalement, parallèle
au sol à 7,5 cm de celui-ci.
Pattes    aussi petites que possible mais cependant proportionnées au corps.
Elles sont écartées. Les jambes sont musclées. Les doigts sont courts
et leurs os fins. Les pattes sont presque droites afin que l’oiseau ne
semble pas accroupi.
Plumage   bien serré sur toutes les parties du corps.
Variétés
Mâle : à mouchetures de diverses couleurs, blanc, moucheté, rouge récessif.
Femelle : bleu barré ou écaillé, rouge cendré barré ou écaillé, noire, rouge cendré
spread, rouge récessif.

Couleurs
Toutes les couleurs sont affectées du facteur « faded » qui rend les mâles blancs
(dépigmentés) avec ou sans mouchetures de couleur et les femelles de couleur
terne ou délavée.
Mâles : couleur de fond blanche avec mouchetures de couleurs diverses, notamment
dans la région du cou mais qui peuvent aussi apparaitre sur d’autres zones du
plumage. Ces taches peuvent se trouver également sur l’ensemble du corps
(moucheté) ; d’année en année, ces mâles ont de plus en plus de plumes colorées.
Les mouchetures peuvent être invisibles en fonction de la couleur de base. Dans
la variété rouge récessif, les mâles sont saumon : manteau beige rose tendre ou
saumon rosé, avec ou sans barres.
Femelles : elles sont entièrement colorées. Toutes les couleurs sont obligatoirement
dans des teintes délavées. Le dessous des ailes et le dos sont parfois blancs
(femelles bleues). Les femelles rouge cendré ont la queue et les rémiges presque
blanches, à la hampe plus ou moins colorée. Ce blanc ne constitue pas un défaut.
Les femelles rouge récessif sont rouge récessif délavé sur tout le corps.
Défauts graves
Corps trop frêle, trop long, trop rond ; poitrine étroite ; partie avant toute en
rondeur ; tenue horizontale; tête grossière; cou trop épais, trop long ou cylindrique;
port de la queue non horizontal ; queue trop large, trop longue ; oeil de vesce ou
coulé ; plumage bouffant ; paupières grossières ou trop rouges ; plumes blanches
éparses chez les femelles.
Jugement
Aspect général ; forme et tenue; tête et cou; ailes et queue; plumage; paupières.
Bague 10 mm.

Compléments au standard Européen
Le Texan ayant été créé comme un pigeon de chair, son corps est bien conformé et
ferme, et se rapproche le plus possible du dessin standard. Il est important que sa
tête et ses pattes soient de dimensions réduites le plus possible, mais toutefois
bien proportionnées au corps. Les masses indiquées par le standard sont ceux des
pigeons pesés à jeun. On ne pénalisera pas sévèrement un très léger écart de poids
en plus ou en moins par rapport aux limites fixées par le standard. Il faut aussi
tenir compte du fait que le dimorphisme sexuel ne doit pas dépasser 80 à 100 gr.
Echelle française des valeurs
Corps .......................................................25
Paupières ...................................................5
Tête ..........................................................10
Cou ..........................................................10
Ailes .........................................................10
Queue ......................................................10
Pattes .......................................................10
Plumage ...................................................10
Port ..........................................................10